Le diabète

Comment traiter le diabète de type 2 sans médicaments?

La question de savoir comment traiter le diabète intéresse un grand nombre de personnes souffrant de cette maladie complexe associée à des troubles métaboliques.

Comment traiter le diabète pour éviter un développement ultérieur de la maladie et la manifestation de divers effets négatifs? Après tout, ce processus pathologique entraîne la perturbation de nombreux processus métaboliques se produisant dans le corps, détruisant ainsi le fonctionnement normal des organes et des systèmes internes.

À ce jour, il existe différentes méthodes de traitement du diabète sucré de type 2, qui constituent le passage d'un traitement complet. Il est à noter qu'il est impossible de se débarrasser complètement de cette maladie, mais il est possible d'empêcher le développement de complications et de surveiller en permanence son évolution.

Les principales composantes de la thérapie complexe devraient être:

  • respect constant et attentif de la nourriture nécessaire;
  • sports ou thérapie physique.
  • Réception des médicaments prescrits par le médecin traitant.

En consultation avec un médecin spécialiste, il est également possible d'inclure dans le traitement diverses méthodes offertes par la médecine alternative.

Quels sont les facteurs de risque du diabète?

Le diabète de type 2 survient généralement chez les personnes de plus de trente ans. L'un des facteurs de ce développement est souvent la présence d'un excès de poids causé par une alimentation humaine inappropriée. En outre, un certain nombre de raisons peuvent provoquer la manifestation de la maladie. Ceux-ci comprennent:

Si l'un des parents était observé manifestation d'un tel processus pathologique. De nombreuses maladies, y compris le diabète sucré, peuvent survenir à la suite d'une exposition à un facteur héréditaire et à une prédisposition génétique. Forte agitation émotionnelle, situations stressantes constantes.

Maintien d'un mode de vie inactif ou sédentaire, manque d'activité physique nécessaire au corps. À la suite de diverses maladies virales qui peuvent être chroniques. Dur labeur et manque de repos convenable.

Dysfonctionnements dans le fonctionnement normal et pathologie du pancréas, responsables de la production d'hormone insuline en quantités insuffisantes.

Pour commencer à lutter contre le diabète, il est nécessaire de procéder à un diagnostic approprié et, à tout le moins, de faire un don de sang pour analyse. Souvent, les premiers signes de pathologie apparaissent lorsque la maladie prend de l’ampleur dans son développement. C'est pourquoi il est important de faire de la recherche médicale préventive au moins deux fois par an.

Néanmoins, il est nécessaire de faire attention aux signaux que le corps donne sous la forme de tels symptômes:

  • sensation constante de soif, sécheresse dans la cavité buccale, ce qui entraîne un apport hydrique important (souvent la nuit).
  • la personne est accompagnée d'apathie, de somnolence constante et de fatigue élevée. En outre, irritabilité accrue.
  • une envie fréquente d'uriner et une excrétion abondante des liquides du corps indiquent le développement de la maladie et une altération du métabolisme de l'eau.
  • excès constant d'indicateurs de pression artérielle normale;
  • envies irrésistibles de sucreries et d’appétit accru, alors que malgré la consommation de plus de nourriture, une personne peut perdre du poids;

En outre, un symptôme de la maladie peut être la détérioration de la peau, qui peut se manifester par l'apparition de diverses taches, éruptions cutanées ou rougeurs.

La peau devient sèche et rugueuse, son élasticité est perdue.

Quel est le traitement de la toxicomanie?

La médecine moderne utilise divers groupes de médicaments pour normaliser les niveaux de glucose et maintenir les processus métaboliques dans le corps. La réception de tout médicament doit être désignée par un médecin spécialiste. Dans ce cas, en cas d’automédication ou de changement de médicament, sa posologie est strictement interdite, car elle peut entraîner l’apparition de conséquences négatives.

Pour lutter contre le diabète sucré de type 2, il convient de rappeler que la prise de médicaments doit être accompagnée d'une surveillance constante de la glycémie. Comment faire pour supprimer le combat dira le médecin endocrinologue.

À ce jour, le traitement du diabète sucré de type 2 consiste à utiliser l'un des groupes de dispositifs médicaux suivants:

  1. Médicaments dérivés de la sulfonylurée. L'effet pharmacologique est de stimuler la sécrétion d'insuline endogène. Le principal avantage des dispositifs médicaux de ce groupe est la tolérance facile du médicament chez la plupart des patients. Les produits à base de sulfonylurée comprennent Amaryl et Diabeton.
  2. Outils médicaux du groupe biguanide. Leurs effets visent à réduire le besoin de sécrétion d'insuline. Les principaux représentants de ce groupe de médicaments sont Siofor, Glyukofazh et Gliformin.
  3. Les médicaments dérivés du thiazolidinol aident à réduire la glycémie et ont un effet positif sur la normalisation du profil lipidique.
  4. Incrétines (Bagomet, Metglib).

Le médicament choisi pour le traitement doit être pris aux doses spécifiées par le médecin traitant. En outre, l’état du patient, son niveau d’effort physique et sa catégorie de poids doivent être pris en compte.

Exercice thérapeutique et diététique dans le diabète sucré

Indépendamment de la médication, la condition préalable au maintien de l’état normal du patient est l’observance du régime alimentaire nécessaire et l’exercice physique régulier.

Aujourd'hui, il existe des programmes de physiothérapie spécialement conçus pour lutter contre le diabète sans médicaments. En outre, vous pouvez aller nager ou aller à la gym. Dans certains cas, une marche quotidienne en plein air est suffisante. Une marche d'une demi-heure à un rythme modéré aura également une incidence positive sur le bien-être du patient et contribuera à réduire les taux de glycémie élevés. Un point important est également la modération dans ces activités physiques, car dans la lutte contre la maladie, il est important de ne pas en faire trop et de faire très attention.

La diététique se poursuit tout au long de la vie du patient. Cela signifie que pour rester en bonne santé, une personne doit être prête à renoncer au sucre et aux aliments sucrés et à revoir radicalement son régime alimentaire. En outre, le nombre d'aliments interdits comprend les produits de boulangerie, le café, les boissons alcoolisées, les aliments en conserve et les plats préparés, les aliments gras et frits.

Il est nécessaire de préparer les aliments de manière à:

  • manger en petites portions.
  • éviter de trop manger.
  • définir environ cinq repas tout au long de la journée.
  • boire beaucoup de liquides.

La base du menu du jour devrait être les produits suivants:

  • fruits de mer
  • légumes frais et verts. Les épinards, les concombres, les courgettes au chou devraient avoir une place spéciale dans le menu du jour.
  • Certains types de fruits non sucrés.
  • légumineuses et céréales.

Il est préférable que le régime alimentaire soit élaboré par un médecin spécialiste, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient, de son poids, de son niveau d'activité physique.

Méthodes de traitement avec la médecine traditionnelle

La médecine alternative offre une énorme quantité de médicaments qui normaliseront la glycémie. Toute utilisation de ces méthodes doit être convenue avec le médecin traitant, surtout si le patient prend certains médicaments.

Les plus populaires sont les recettes suivantes qui peuvent être préparées à la maison:

La décoction de feuilles de myrtille a longtemps été utilisée pour normaliser le taux de sucre. Pour préparer une boisson de guérison, vous devez hacher les feuilles de myrtille (il vous faut environ une cuillère à soupe) et les verser avec deux tasses d’eau bouillante, laissez infuser. Il est nécessaire d’accepter le bouillon 15 minutes avant le repas principal. Une seule dose est une demi-tasse.

La deuxième façon d'utiliser les bleuets à des fins de traitement consiste à préparer une compote de ses baies. Il est nécessaire de faire cuire la compote de myrtilles (deux cuillères à soupe de myrtilles - un verre d'eau) et de prendre quelques cuillères à soupe dix minutes avant de les consommer.

On pense que la racine de bardane et les feuilles de pissenlit contiennent des substances qui imitent l'action de l'insuline. Pour préparer le médicament, broyer les deux composants et laisser bouillir pendant dix minutes. Après cela, laissez le bouillon infuser pendant une demi-heure. Prenez l'infusion résultante une cuillère à soupe trois fois par jour.

Les experts parleront des principes de la lutte contre le diabète dans la vidéo de cet article.