Le diabète

Cholestérol dans les intestins: effet sur la microflore de l'estomac

Le cholestérol est un composé organique appartenant à la classe des stérols. En termes biologiques, cette substance est l’une des plus importantes dans le corps.

Le cholestérol a un grand nombre de fonctions. Cet alcool lipophile constitue la base de la membrane cellulaire et agit en tant que modificateur de bicouche. Du fait de sa présence dans la structure de la membrane plasmique, cette dernière acquiert une certaine rigidité. Ce composé est un stabilisant de la fluidité de la membrane cellulaire.

En outre, le cholestérol est impliqué:

  • dans le processus de synthèse des hormones stéroïdes;
  • en train de former des acides biliaires;
  • dans la synthèse des vitamines du groupe D;

De plus, ce composant biologiquement actif régule la perméabilité de la membrane cellulaire et protège les globules rouges des effets nocifs des toxines hémolytiques sur eux.

Le cholestérol est un composé organique pratiquement insoluble dans l'eau. Il est donc contenu dans le sang sous forme de complexes avec des transporteurs de protéines. Ces complexes s'appellent les lipoprotéines.

Il existe plusieurs groupes de composés complexes de protéines et de cholestérol.

Les principaux sont les suivants:

  1. LDL - lipoprotéines de basse densité.
  2. VLDL - lipoprotéines de très basse densité.
  3. HDL - lipoprotéines de haute densité.

Les LDL et les VLDL sont des composés capables de provoquer le développement de l'athérosclérose et des complications graves associées à une concentration élevée dans le plasma sanguin.

Synthèse du cholestérol et des causes de l'augmentation de son taux sanguin

Le cholestérol pénètre dans l'environnement interne du corps en train de se nourrir, en tant qu'un des composants des aliments d'origine animale.

De cette manière, environ 20% de la quantité totale de substance est administrée dans le corps.

Ce type de cholestérol a une origine endogène.

La majeure partie du cholestérol est synthétisée par l'organisme indépendamment. L’alcool lipophile, produit par les cellules de certains organes, a une origine exogène.

Quels organes produisent du cholestérol?

Ces corps sont:

  • foie - synthétise environ 80% du cholestérol d'origine exogène;
  • intestin grêle - fournit la synthèse d'environ 10% de la quantité requise de ce composant bioactif;
  • les reins, les glandes surrénales, les glandes sexuelles et les phanères produisent ensemble environ 10% de la quantité totale d'alcool lipophile nécessaire.

Le corps humain contient environ 80% de la quantité totale de cholestérol sous forme liée et les 20% restants sous forme libre.

Le plus souvent, les violations du niveau de cholestérol dans le corps sont associées à la survenue de dysfonctionnements dans les organes effectuant sa biosynthèse.

Les facteurs suivants peuvent contribuer à l'apparition d'excès de lipides en plus de la consommation d'aliments gras:

  1. Une production insuffisante d'acides biliaires par les cellules hépatiques, dont le principal composant est l'alcool lipophile, entraîne l'accumulation d'excès de cette substance dans le plasma sanguin et la formation de dépôts de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins du système circulatoire sous forme de plaques.
  2. L'absence de composants protéiques nécessaires à la synthèse des complexes de HDL par le foie entraîne un déséquilibre entre les LDL et les HDL. La balance évolue vers une augmentation de la quantité de LDL.
  3. Un excès de cholestérol dans les aliments consommés entraîne une augmentation du taux de LDL dans le plasma.
  4. La détérioration de la capacité du foie à synthétiser et à éliminer la bile et l'excès de cholestérol dans les fèces, ce qui contribue à l'accumulation de cholestérol et au développement de l'athérosclérose, de l'hépatite graisseuse et de la dysbactériose dues à la reproduction d'une microflore pathogène.

Si les règles nutritionnelles sont observées et si le niveau de lipides est différent de celui normal, il est recommandé de contacter le centre de santé pour procéder à un examen et identifier les raisons qui ont provoqué la survenue d'un état pathologique.

Microflore intestinale et cholestérol

La circulation normale des acides biliaires peut être perturbée par le développement de pathologies microbiologiques profondes dans l'intestin.

On sait de manière fiable que la microflore normale contribue à la mise en œuvre des processus de recyclage des acides biliaires et à la régulation du cholestérol dans le plasma sanguin.

Certaines souches bactériennes, la microflore native de la cavité intestinale, participent activement à la synthèse de l'alcool lipophile, certains micro-organismes transforment ce composé, d'autres le détruisent et l'excrètent.

Du fait de l’impact d’une situation stressante sur le corps, ces processus s’accompagnent d’une reproduction accélérée de la microflore putréfiante dans l’intestin grêle.

La situation stressante peut être déclenchée par divers facteurs, les principaux étant les suivants:

  • des médicaments;
  • impact psychologique négatif;
  • impact négatif résultant du développement d'un processus infectieux;
  • impact négatif sur l’environnement interne du fait du développement des vers.

Tous ces facteurs négatifs entraînent une augmentation des niveaux d'intoxication, sous l'influence desquels les processus de liaison et de libération des acides biliaires sont perturbés. Cet effet négatif provoque une absorption accrue des acides biliaires. Le résultat d'un tel impact négatif est le retour aux cellules hépatiques jusqu'à 100% de la quantité totale d'acides produits par le foie entrant dans la lumière de l'intestin grêle.

Une augmentation de la capacité d'absorption de ce composant entraîne une diminution de l'intensité de la synthèse des acides dans les hépatocytes et, par conséquent, une augmentation de la quantité de lipides dans le plasma sanguin.

Il existe une dépendance circulaire, à la suite de laquelle une dysbiose intestinale provoque une diminution de l'intensité de la biosynthèse des acides biliaires et leur entrée réduite dans la lumière de l'intestin grêle. Cela conduit à l'aggravation de la dysbiose.

L’apparition de dysbactériose conduit au fait que le cholestérol dans l’intestin est synthétisé dans un volume beaucoup plus petit, provoquant le développement de violations des équilibres eau-électrolyte, acide-base et énergie. Tous ces phénomènes pathologiques entraînent une perturbation durable et à long terme du travail du tube digestif.

Une quantité insuffisante d'acide produite par le foie entraîne une absorption et une digestion altérées des aliments entrants.

En outre, les propriétés stérilisantes de la bile diminuent, ce qui crée des conditions favorables à l'introduction d'helminthes et une augmentation significative du nombre de communautés microbiennes pathogènes. Cette situation entraîne une augmentation du nombre de flores négatives et une augmentation du degré d'intoxication interne.

L'augmentation de l'intoxication entraîne une surutilisation des HDL.

Une quantité insuffisante de HDL dans le sang modifie la relation entre ces derniers et les LDL dans le sens d'une augmentation du nombre de lipoprotéines de basse densité, ce qui provoque la précipitation de ces dernières sous forme de cristaux dans les sédiments situés sur les parois du système circulatoire.

Le lien entre les helminthiases et les taux de cholestérol

Le renforcement du processus d'isolement du cholestérol solide sur les parois internes des vaisseaux sanguins est fortement encouragé par les parasites unicellulaires, qui se multiplient rapidement dans l'intestin, en violation des fonctions de la digestion. L'apparition dans le corps humain d'œufs et de larves d'helminthes qui se sont installés dans l'intestin entraîne leur migration par les vaisseaux et les canaux lymphatiques.

Les œufs et les larves d'helminthes, qui migrent vigoureusement à travers le système vasculaire, provoquent des dommages aux parois, ce qui entraîne la précipitation de cristaux de LDL-cholestérol dans les sédiments des parois avec la formation de plaques de cholestérol.

Le plus souvent, les vaisseaux des organes internes tels que le foie, les reins et les poumons sont sujets à de tels dommages.

Les dommages au système vasculaire du foie et des reins entraînent une perturbation du fonctionnement des organes et conduisent au développement de maladies accompagnées de la défaillance de la synthèse des HDL. Un flux insuffisant d'acides biliaires dans la lumière du côlon provoque un trouble de la conversion du cholestérol en hormones stéroïdiennes et perturbe le flux de réactions permettant l'utilisation du cholestérol. Ces pathologies contribuent à l'apparition de modifications de la motilité intestinale, ce qui entraîne la suppression de la protection antioxydante.

De telles violations entraînent un risque accru de développer un cancer.

Microflore intestinale et métabolisme du cholestérol

La microflore intestinale est constituée de tout un complexe de divers microorganismes. La plus grande proportion d'entre eux est occupée par les bifidobactéries et les lactobacilles, ainsi que par ce groupe comprend Escherichia et les entérocoques.

Les bactéries à acide propionique sont également des représentants permanents de la microflore intestinale normale. Ces micro-organismes, ainsi que les bifidobactéries, appartiennent au groupe des Corynebacterium et possèdent des propriétés probiotiques prononcées.

À l'heure actuelle, des études ont montré que ces micro-organismes constituent le lien le plus important pour garantir l'homéostasie du cholestérol et le développement d'une pathologie telle que l'hypercholestérolémie.

La microflore gastro-intestinale normale nuit au processus d’absorption du cholestérol par la lumière intestinale. L'excès de ce composant est transformé sous l'influence de bactéries et excrété par l'organisme dans les selles.

La présence de coprostanol dans les masses fécales est actuellement considérée comme une caractéristique associée aux microbes.

La microflore intestinale peut non seulement détruire et lier le cholestérol, mais aussi le synthétiser. L'intensité de la synthèse dépend du degré de colonisation du tractus gastro-intestinal par des souches microbiennes.

Une modification des conditions microécologiques dans l'intestin est toujours accompagnée d'une modification de la composition en lipides dans le plasma sanguin.

La relation entre le cholestérol et l'activité intestinale est décrite dans la vidéo de cet article.