Diagnostics

Critères de diagnostic du diabète LADA: une analyse du sucre caché et son interprétation

La forme latente du diabète est confrontée à un grand nombre de personnes.

Ce type de déficience ne peut pas être identifié avec le test de glucose sérique habituel.

Par conséquent, une analyse spéciale du sucre caché ou une étude avec une charge en glucides a été développée.

Quel devrait être le niveau de sucre chez une personne en bonne santé?

Chaque personne dans le sang contient une certaine quantité de sucre. Le niveau de concentration en glucose reflète le fonctionnement du pancréas et permet de détecter la présence de pathologies graves.

Il est utile de connaître la glycémie standard chez les personnes en bonne santé. L’Organisation mondiale de la santé a approuvé les valeurs optimales de sucre sérique chez les adultes et les enfants.

Ainsi, chez les nourrissons du deuxième anniversaire au mois, la glycémie est comprise entre 2,8 et 4,4 mmol / l. À partir de 30 jours jusqu'à 14 ans, le glucose s'élève à 3,3-5,5 mmol / l. Pour les adolescents et les adultes, une norme de 3,5–5,5 mmol / l est approuvée

Ces valeurs concernent les études de laboratoire sur le sang capillaire. Le résultat de l'étude du plasma veineux sera très différent: la norme va jusqu'à 6,6 mmol / l.Si les valeurs sont supérieures à la norme, la personne développe une hyperglycémie, si elle est inférieure à une hypoglycémie.

Même une telle condition à court terme est dangereuse pour le corps. Un écart chronique par rapport à la valeur optimale a des conséquences irréversibles.

Avec le vieillissement, la sensibilité des cellules à l'hormone insuline diminue. Cela résulte du fait que la partie des récepteurs périt, le poids augmente. Cela augmente le risque de développer un diabète latent.

Il faut comprendre que l’indicateur de sucre peut temporairement augmenter (diminuer) sous l’influence de certains facteurs: tabagisme, stress, trop manger, médicaments.

Comment identifier le diabète caché?

La forme latente est aussi appelée prédiabète. Le danger d'un tel état de médecins a été découvert relativement récemment. Pendant longtemps, on a pensé que la menace pour la santé et la vie n'était qu'un diabète évident. La forme latente est dangereuse car elle ne manifeste pas de symptômes prononcés.

Une personne ne soupçonne même pas qu’elle souffre de troubles endocrinologiques. Pendant ce temps, la maladie progresse, entraînant le développement de complications des vaisseaux, des reins et du cœur. La pathologie lancée et ses conséquences sont difficiles à traiter. Par conséquent, il est important de détecter le diabète latent à temps.

Une pathologie suspectée peut être fondée sur les motifs suivants:

  • soif constante;
  • envie accrue de vider la vessie;
  • perte de poids sur le fond d'appétit normal (environ 5 kg par mois);
  • dysfonction érectile.

Pour identifier le diabète latent, vous devez prendre rendez-vous avec un endocrinologue.

Un spécialiste désignera une série d’enquêtes:

  • test du lactosérum de sucre à jeun avec une charge en glucides;
  • recherche de l'hémoglobine glyquée;
  • détermination des anticorps contre le pancréas, peptide C.
L'une des principales méthodes de diagnostic est l'analyse du sucre caché.

Analyse du sucre caché: de quoi s'agit-il?

L'analyse du sucre caché est une méthode de diagnostic en laboratoire au cours de laquelle la forme latente de diabète est détectée.

L'essence de la procédure dans la collecte et l'étude du sérum à certains intervalles avant et après la consommation d'un produit glucidique.

Contrairement au diabète déclaré, sa forme latente peut être guérie. Par conséquent, n'ignorez pas les instructions du médecin.

Après tout, les complications de la pathologie endocrinienne sont graves: le diabète sucré est la troisième cause de décès.

Indications et contre-indications pour passer le test

Le médecin prescrit un test de charge en glucides aux patients présentant des signes de diabète (soif, perte de poids soudaine, cause accrue de la diurèse quotidienne, fatigue chronique).

Une telle analyse est obligatoire pendant la grossesse. Les femmes en position augmentent la charge sur tous les organes, y compris le pancréas.

Souvent, les femmes enceintes développent un diabète de type gestationnel qui, sans traitement, peut passer à la seconde forme. De plus, si vous ne contrôlez pas le paramètre sucre, un enfant présentant des modifications pathologiques peut naître.

Test attribué pour le glucose caché dans de tels cas:

  • le sucre est trouvé dans l'analyse générale de l'urine;
  • le patient de la famille avait des diabétiques;
  • il y a obésité;
  • hypertension révélée;
  • la glycémie sérique est dépassée.

La procédure de diagnostic comporte un certain nombre de contre-indications. Il est interdit de faire le test du sucre caché dans de telles situations:

  • la présence dans le corps du processus inflammatoire;
  • il existe une pathologie endocrinienne autre que le diabète;
  • augmentation de l'activité de la glande thyroïde;
  • après la chirurgie, révélait une obstruction des aliments dans l'estomac;
  • il y a une tumeur bénigne;
  • diagnostiqué avec une maladie intestinale chronique;
  • dysfonctionnement du foie;
  • la thérapie est effectuée des médicaments qui affectent la concentration de glucose.

Chacune de ces conditions est accompagnée d'une production insuffisante d'hormone d'insuline.

Préparation à la recherche et à l'échantillonnage du matériel

Il arrive que le test de glycémie cachée montre un résultat faux. Cela se produit si le patient n'est pas préparé pour un examen de laboratoire.

Si l'indicateur de sucre dépasse la norme et que la personne se sent normale, ou si la valeur est optimale, mais qu'il existe des symptômes de diabète, vous devez reprendre l'analyse en respectant certaines règles.

Les experts recommandent de préparer ainsi:

  • Ne pas manger le matin avant l'examen. Le dernier repas devrait être la veille avant 18h00. Il est important que les aliments soient légers et ne contiennent pas de quantités excessives de glucides;
  • cesser de prendre des médicaments qui affectent la glycémie (à moins que les médicaments ne soient essentiels);
  • Ne soyez pas nerveux pendant le diagnostic;
  • ne fumez pas, ne buvez pas d'alcool la veille du test;
  • Ne soyez pas surchargé physiquement et émotionnellement à la veille de l'examen.

Le matériel biologique est collecté en utilisant l'algorithme suivant:

  • l'infirmière prélève une partie du sérum dans le doigt (veine) du patient;
  • le patient est autorisé à boire une boisson au glucose (75 grammes de glucose, dilué dans une petite quantité d'eau);
  • une heure après le cocktail accepté, le sang est prélevé une seconde fois;
  • Une heure plus tard, l'agent de santé reçoit le plasma une troisième fois.

Résultats de décodage

Si la personne est en bonne santé et qu'il n'y a pas de prédisposition au diabète, les résultats du test seront conformes à la norme.

Si le glucose à jeun est compris entre 3,5 et 5,5 mmol / l, une heure après que la charge en glucides atteigne 8 mmol / l, après 120 minutes, il atteint jusqu'à 5,5 mmol / l, cela signifie que le pancréas fonctionne normalement, et il n'y a pas de forme latente de pathologie.

Si le sucre à jeun est de 4,5 à 6 mmol / l et quelques heures après avoir bu la solution de glucose à 5,6 à 8 mmol / l, cela indique un prédiabète. La pathologie apparente est indiquée par un taux de glucose supérieur à 11 mmol / l après l’eau douce acceptée.

Les chiffres gonflés peuvent indiquer:

  • trouble du système nerveux autonome;
  • activité excessive de la glande thyroïde, l'hypophyse;
  • diabète de type gestationnel;
  • inflammation chronique ou aiguë du pancréas;
  • dysfonctionnement du système nerveux central;
  • développement de la résistance à l'hormone d'insuline.

La cause la plus courante est le diabète latent. Si le contrôle révèle un écart par rapport à la norme, il est nécessaire de commencer le traitement plus rapidement. Les patients atteints d'une forme latente de la maladie se voient prescrire un traitement similaire à celui qui est choisi pour les diabétiques du second type. Sa différence dans un effet plus doux sur le corps.

Les endocrinologues recommandent généralement un régime alimentaire spécial, prescrivent des médicaments qui réduisent le taux de sucre, améliorent le métabolisme et soutiennent le travail du pancréas.

Il est utile de passer en revue le mode de vie, de faire du sport, de manger des aliments sains, d’arrêter de fumer et de boire de l’alcool.

Critères de diagnostic et de diagnostic du «diabète LADA»

Le diabète caché dans le domaine médical porte différents noms: diabète de type lada, latent, auto-immunitaire, diabète 1.5.

Les critères de diagnostic sont:

  • le patient a des symptômes caractéristiques;
  • diminution de la sensibilité des cellules à l'insuline;
  • taux de glucose élevé sur un estomac vide.

Il ne suffit pas d'une analyse sur le sucre latent pour énoncer le diagnostic. Les médecins étudient également les taux de RSE au cours d'une étude plasmatique générale. L'étude de la composition de l'urine, biochimie du sérum. La teneur en glucagon, la leptine, la proinsuline, le peptide pancréatique, la microalbumine est détectée.

Vidéos connexes

À propos des signes et des symptômes du diabète latent dans la vidéo:

L'analyse du sucre latent vous permet de diagnostiquer le diabète au stade initial de son développement. Un tel test peut être appelé différemment: charge glucidique, LADA, auto-immune, latente. Elle est réalisée selon un algorithme spécifique. Pour obtenir des données précises, le patient doit suivre un certain nombre de règles.

Vous ne devez pas refuser le type de diagnostic de laboratoire prescrit par un médecin. Après tout, l’analyse de la charge glucidique vous permet de détecter les dysfonctionnements du pancréas et d’éviter les complications liées au diabète.