Complications du diabète

Qu'est-ce que l'angiopathie diabétique, pourquoi et comment est-elle traitée?

La cause principale des complications du diabète est l’effet néfaste du glucose sur les tissus corporels, en particulier les fibres nerveuses et les parois vasculaires. L'atteinte au réseau vasculaire, l'angiopathie diabétique, est décelée chez 90% des diabétiques dès 15 ans après le début de la maladie.

Aux stades sévères, il se termine par une invalidité due à des amputations, à une perte d'organe ou à la cécité. Malheureusement, même les meilleurs médecins ne peuvent que légèrement ralentir la progression de l'angiopathie. Pour prévenir les complications du diabète sucré uniquement par le patient lui-même. Cela nécessitera une volonté de fer et une compréhension des processus en cours dans le corps d'un diabétique.

Quelle est l'essence de l'angiopathie

Angiopathie - le nom du grec ancien, littéralement, il se traduit par «vaisseaux souffrant». Ils souffrent du sang excessivement sucré qui les traverse. Examinons plus en détail le mécanisme de développement de troubles de l’angiopathie diabétique.

Le diabète et les pics de pression dans le passé

  • Normalisation du sucre -95%
  • Élimination de la thrombose veineuse - 70%
  • Elimination des palpitations -90%
  • Tension artérielle excessive - 92%
  • Augmentation de la vigueur pendant la journée, amélioration du sommeil la nuit -97%

La paroi interne des vaisseaux sanguins est en contact direct avec le sang. Il représente les cellules endothéliales, qui recouvrent toute la surface en une seule couche. L'endothélium contient des médiateurs inflammatoires et des protéines qui favorisent ou inhibent la coagulation du sang. Il agit également comme une barrière: il laisse passer l’eau, les molécules de moins de 3 nm, sélectivement d’autres substances. Ce processus assure l'approvisionnement en eau et la nutrition des tissus en les nettoyant des produits métaboliques.

Dans l'angiopathie, c'est l'endothélium qui souffre le plus, ses fonctions sont altérées. Si le diabète n'est pas maîtrisé, une augmentation du taux de glucose commence à détruire les cellules vasculaires. Il existe des réactions chimiques spéciales entre les protéines endothéliales et les sucres de la glycémie. Les produits du métabolisme du glucose s'accumulent progressivement dans les parois des vaisseaux sanguins, ils s'épaississent, se gonflent, cessent d'agir comme une barrière. En raison de la perturbation des processus de coagulation, des caillots sanguins commencent à se former, le diamètre des vaisseaux sanguins diminue et le flux sanguin le ralentit, le cœur doit travailler avec un stress accru et la pression artérielle.

Surtout les plus petits vaisseaux sont endommagés, une circulation sanguine altérée dans ceux-ci conduit à la cessation de l'oxygène et de la nutrition dans les tissus du corps. Si, dans les zones d'angiopathie sévère, les capillaires détruits ne sont pas remplacés en temps voulu par de nouveaux, les tissus s'atrophient. Le manque d'oxygène empêche la croissance de nouveaux vaisseaux et accélère la prolifération du tissu conjonctif endommagé.

Ces processus sont particulièrement dangereux pour les reins et les yeux, leur performance est altérée jusqu'à la perte complète de leurs fonctions.

L'angiopathie diabétique des gros vaisseaux s'accompagne souvent de processus athérosclérotiques. En raison d'un trouble métabolique des graisses, des plaques de cholestérol se déposent sur les parois, la lumière des vaisseaux rétrécit.

Facteurs de maladie

L'angiopathie ne se développe chez les patients atteints de diabète de type 1 et de type 2 que si la glycémie est élevée pendant une longue période. Plus la glycémie est longue et le niveau de sucre élevé, plus les changements dans les vaisseaux commencent rapidement. Les facteurs restants ne peuvent qu'aggraver l'évolution de la maladie, mais pas la provoquer.

Facteurs De Développement D'angiopathieLe mécanisme d'influence sur la maladie
Durée du diabèteLa probabilité d'angiopathie augmente avec l'expérience du diabète, à mesure que les changements dans les vaisseaux s'accumulent au fil du temps.
ÂgePlus le patient est âgé, plus le risque de développer une maladie des gros vaisseaux est élevé. Les jeunes diabétiques sont plus susceptibles de souffrir d'une insuffisance de la microcirculation dans les organes.
Pathologies vasculairesLes maladies vasculaires concomitantes augmentent la gravité de l'angiopathie et contribuent à son développement rapide.
Présence d'insulinorésistanceDes taux élevés d'insuline dans le sang accélèrent la formation de plaques sur les parois des vaisseaux sanguins.
Temps de coagulation courtAugmente le risque de formation de caillots sanguins et la mort du réseau capillaire.
SurpoidsLe cœur s'use, le taux de cholestérol et de triglycérides augmente dans le sang, les vaisseaux se rétrécissent plus rapidement, les capillaires situés loin du cœur sont moins alimentés en sang.
Pression accrueRenforce la destruction des parois des vaisseaux sanguins.
Le tabagismeInterférer avec le travail des antioxydants, réduire le niveau d'oxygène dans le sang, augmenter le risque d'athérosclérose.
Travail debout, repos au lit.Le manque d'exercice et la fatigue excessive des jambes accélèrent le développement de l'angiopathie dans les membres inférieurs.

Quels organes sont touchés par le diabète

L'angiopathie est divisée en types, en fonction des vaisseaux les plus affectés par les effets des sucres ayant un diabète non compensé:

  1. Néphropathie diabétique - est une lésion des capillaires dans les glomérules des reins. Ces vaisseaux sont parmi les premiers à en souffrir, car ils opèrent sous une charge constante et traversent une énorme quantité de sang. L'angiopathie évolue en provoquant une insuffisance rénale: la filtration du sang à partir de produits métaboliques se détériore, l'organisme ne se débarrasse pas complètement des toxines, l'urine est éliminée en un petit volume et un gonflement et une compression des organes se produisent dans tout l'organisme. Le danger de la maladie réside dans l’absence de symptômes aux stades initiaux et dans la perte complète de la fonction rénale au terminal. Le code de la maladie selon la classification CIM-10 - 3.
  2. Angiopathie diabétique des membres inférieurs - se développe le plus souvent en raison de l'influence du diabète sucré sur les petits vaisseaux. Des troubles circulatoires, conduisant à des ulcères trophiques et à la gangrène, peuvent se développer même avec des violations mineures des artères principales. Il en résulte une situation paradoxale: il y a du sang dans les jambes et les tissus meurent de faim, car le réseau de capillaires est détruit et n'a pas le temps de se rétablir en raison de la glycémie constamment élevée. L'angiopathie des membres supérieurs est diagnostiquée dans des cas isolés, car les mains humaines travaillent avec moins de stress et sont situées plus près du cœur. Par conséquent, leurs vaisseaux sont moins endommagés et se rétablissent plus rapidement. Le code de la CIM-10 est 10.5, 11.5.
  3. Rétinopathie diabétique - conduit à des dommages aux vaisseaux rétiniens. Comme la néphropathie, il ne présente aucun symptôme jusqu'aux stades graves de la maladie, qui nécessitent un traitement par des médicaments coûteux et une chirurgie au laser dans la rétine. Le résultat de la destruction des vaisseaux sanguins dans la rétine est une vision floue due à un œdème, des taches grises sur les yeux dues à des hémorragies, un décollement de la rétine avec cécité subséquente due à la formation de cicatrices sur le site de la lésion. L'angiopathie au stade initial, qui ne peut être détectée que dans le bureau de l'ophtalmologiste, se soigne d'elle-même avec une compensation à long terme pour le diabète. Code H0.
  4. Angiopathie diabétique des vaisseaux du coeur - conduit à une angine de poitrine (code I20) et constitue la principale cause de décès par complications du diabète. L'athérosclérose des artères coronaires provoque une privation d'oxygène des tissus du cœur, à laquelle il répond par une douleur pressante et constrictive. La destruction des capillaires et la prolifération subséquente du tissu conjonctif altèrent la fonction du muscle cardiaque et provoquent des arythmies.
  5. Encéphalopathie diabétique - altération de l'apport sanguin au cerveau, se manifestant au début par des maux de tête et une faiblesse. Plus l'hyperglycémie est longue, plus le cerveau manque d'oxygène et plus il est affecté par les radicaux libres.

Symptômes et signes d'angiopathie

L'angiopathie initiale est asymptomatique. Bien que la destruction ne soit pas critique, le corps parvient à faire pousser de nouveaux navires pour remplacer ceux qui sont endommagés. Au premier stade préclinique, les troubles métaboliques ne peuvent être déterminés que par l'augmentation du cholestérol sanguin et la croissance du tonus vasculaire.

Les premiers symptômes de l'angiopathie diabétique se manifestent au stade fonctionnel, lorsque les lésions deviennent étendues et n'ont pas le temps de se rétablir. Le traitement commencé à ce moment peut inverser le processus et rétablir complètement le fonctionnement du réseau vasculaire.

Symptômes possibles:

  • douleur dans les jambes après une longue charge - pourquoi les diabétiques ont-ils mal à la jambe;
  • engourdissement et fourmillements dans les membres;
  • des convulsions;
  • peau froide sur les pieds;
  • protéines dans l'urine après un effort physique ou physique;
  • taches et sensation floue;
  • mal de tête léger, non soulagé par les analgésiques.

Polyneuropathie diabétique des membres inférieurs

Des symptômes bien marqués apparaissent au dernier stade organique de l’angiopathie. À ce stade, les modifications des organes affectés sont déjà irréversibles et le traitement médicamenteux ne peut que ralentir la progression de la maladie.

Manifestations cliniques:

  1. Douleur constante dans les jambes, boiterie, lésions de la peau et des ongles dues à un manque de nutrition, gonflement des pieds et des mollets, incapacité de rester debout pendant l'angiopathie des membres inférieurs.
  2. Tension artérielle élevée, non traitable, gonflement du visage et du corps, autour des organes internes, intoxication par la néphropathie.
  3. Perte de vision sévère dans la rétinopathie, brouillard devant les yeux à la suite d'un œdème lors d'une angiopathie diabétique au centre de la rétine.
  4. Vertiges et évanouissements dus à des arythmies, à une léthargie et à un essoufflement dû à une insuffisance cardiaque, des douleurs à la poitrine.
  5. Insomnie, altération de la mémoire et coordination des mouvements, réduction des capacités cognitives dans l'angiopathie du cerveau.

Symptômes de lésions vasculaires dans les membres

Un symptômeRaison
Pale, peau fraîche des piedsDestruction capillaire, toujours traitable
Faiblesse musculaire des jambesInsuffisance nutritionnelle des muscles, début du développement de l'angiopathie
Rougeur sur les pieds, la peau est chaudeInflammation due à une infection
Pas de pouls sur les membresRétrécissement important des artères
Gonflement prolongéMaladie vasculaire sévère
Réduction des muscles des mollets ou des cuisses, arrêt de la croissance des poils sur les jambesManque prolongé d'oxygène
Cicatrisation des plaiesDommages capillaires multiples
Doigts de couleur noireAngiopathie des gros vaisseaux
Peau bleue froide sur les membresDommages importants, manque de circulation sanguine, début de gangrène.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic précoce de l’angiopathie garantit que le traitement sera couronné de succès. Attendre l’apparition des symptômes, c’est le début de la maladie, compléter la récupération en 3 étapes est impossibleCertaines des fonctions des organes endommagés seront irrémédiablement perdues. Auparavant, le dépistage était recommandé 5 ans après la détection du diabète. Actuellement, les changements dans les vaisseaux peuvent être détectés même plus tôt, ce qui signifie qu'ils peuvent commencer à les traiter tant que les lésions sont minimes. Le diabète de type 2 est souvent diagnostiqué plusieurs années après le début de la maladie et les vaisseaux commencent à s'abîmer même au stade du prédiabète. Vérifiez donc les vaisseaux immédiatement après la détection de l'hypoglycémie.

Chez les adolescents et les personnes âgées souffrant de diabète de longue durée, plusieurs angiopathies de divers organes se développent et des vaisseaux, grands et petits, sont endommagés. Après avoir identifié un type de maladie chez eux, ils ont besoin d’un examen complet du système cardiovasculaire.

Toutes les formes d'angiopathie sont caractérisées par les mêmes changements dans le métabolisme des protéines et des graisses. En cas de troubles vasculaires, les anomalies métaboliques caractéristiques des patients diabétiques sont aggravées. À l'aide de tests sanguins biochimiques, le soi-disant statut lipidique a été révélé. La croissance du cholestérol, en particulier l'augmentation des lipoprotéines de basse densité, la diminution du taux d'albumine, l'augmentation des phospholipides, des triglycérides, des acides gras libres et de l'alpha-globuline indiquent une probabilité élevée d'angiopathie.

>> Lire à propos de La microangiopathie diabétique est un type d'angiopathie.

Les patients atteints de diabète sucré présentant de tels changements dans la composition du sang sont invités à procéder à un examen complet des organes les plus touchés par les lésions vasculaires.

Type d'angiopathieMéthodes de diagnostic
Néphropathie
  • taux de filtration glomérulaire;
  • détection de la microalbuminurie;
  • OAM (protéine dans l'urine);
  • urographie
Angiopathie des jambesEchographie des vaisseaux des membres inférieurs et angiographie des artères des jambes.
La rétinopathie
  • ophtalmoscopie;
  • Échographie du globe oculaire;
  • périmétrie des bords de la rétine;
  • tonométrie oculaire.
Angiopathie des vaisseaux cardiaquesÉlectrocardiogramme, échographie cardiaque et angiographie coronaire des vaisseaux cardiaques
EncéphalopathieIRM du cerveau

Comment puis-je traiter

Le traitement de l'angiopathie diabétique vise à normaliser la glycémie, à stimuler le flux sanguin et à renforcer les parois des vaisseaux sanguins.

Réduire le taux de sucre et le maintenir longtemps dans les limites de la normale est le traitement le plus efficace contre l’angiopathie. Aux premiers stades de la maladie, cela suffit pour que les vaisseaux se rétablissent d'eux-mêmes. Le reste du traitement est considéré comme une récupération supplémentaire accélérant. Pour le contrôle du glucose, des médicaments hypoglycémiants, de l'insuline, une alimentation pauvre en glucides et des graisses animales sont utilisés.

Groupe de droguesActionLes titres
StatinesInhibition de la production de mauvais cholestérol "à faible densité"Préparations de la dernière génération de statines - Atorvastatine, Liptonorm, Tulipe, Lipobay, Roxer
Les anticoagulantsRéduction de la coagulation sanguineWarfarine, héparine, clexane, lioton, sans cholestérol
AntiplaquettaireAugmenter le flux sanguin, réduire le risque de formation de caillots sanguins et contribuer à la destruction desAcide acétylsalicylique, Kardiask, Klopidex, Pentoxifylline, TromboAss
Inhibiteurs de VEGFRésorption des hémorragies, prévention de la formation de nouveaux vaisseaux dans la rétineLucentis, Eilea
Inhibiteurs de l'ECAPression rénale réduite, dilatation des vaisseaux sanguinsEnap, Enalapril, Kapoten, Listrill
DiurétiquesRéduire l'enflure, abaisser la pression artérielleTorasémide, Furosémide, Hypothiazide
VitaminesNormaliser les processus métaboliquesGroupe B, acides thioctique et nicotinique
Avis d'expert
Arkady Alexandrovich
Endocrinologue expérimenté
Demander à un expert
Le but de ces médicaments est strictement individuel et ne peut être fabriqué que par le médecin traitant. Tout traitement personnel, en plus du régime alimentaire, de l'exercice et des vitamines dans les instructions de dosage recommandées, peut accélérer le développement des complications du diabète.

Utilisé pour traiter l'angiopathie sévère et la chirurgie. S'il y a un rétrécissement local d'un grand vaisseau dans le membre, une endoprothèse vasculaire est réalisée - la structure en treillis est placée à l'intérieur. Il pousse les parois du vaisseau et rétablit la circulation sanguine dans la zone touchée. Avec un rétrécissement plus important, un pontage peut être pratiqué, ce qui permet d'éviter le flux sanguin dans la veine de la cuisse du patient.

Pour le traitement de la rétinopathie, les opérations au laser sont utilisées - les vaisseaux envahis de la rétine sont cautérisés et les détachements sont soudés. Les patients atteints de néphropathie au stade terminal nécessitent une hémodialyse régulière à l'aide d'un appareil rénal artificiel et, si possible, une transplantation d'un organe du donneur.

Mesures préventives

Un ensemble de mesures pouvant prévenir ou retarder de manière significative l'apparition de l'angiopathie diabétique:

  1. Contrôle des modifications métaboliques chez les personnes à risque de diabète de type 2, mesures régulières de la glycémie à jeun et à jeun. La restriction dans le régime des glucides rapides, la lutte contre l'obésité, un mode de vie actif.
  2. Maintien de la glycémie chez les patients normaux atteints de diabète sucré des deux types. Exécution exacte de toutes les recommandations du médecin.
  3. Visite d'un ophtalmologue deux fois par an avec une ophtalmoscopie obligatoire.
  4. Analyses annuelles pour détecter la microalbuminurie.
  5. Échographie des artères des jambes aux premières manifestations de l'angiopathie.
  6. Soins des jambes soignés, inspection quotidienne des blessures, traitement et traitement des plus petites blessures, choix de chaussures confortables et non traumatiques.
  7. Faites de l'exercice 3-4 fois par semaine, de préférence à l'air frais. Les exercices cardio au rythme rapide sont préférés, ce qui complique le renforcement des muscles et du cœur.
  8. Restriction de la consommation d'alcool, refus total de fumer.