Complications du diabète

Queue pancréatique élargie: causes et traitement de l'élargissement

L'importance du fonctionnement normal du pancréas pour l'activité du corps devrait être connue de tous. C'est cette glande qui produit des hormones telles que le glucagon, l'insuline et la lipocaïne.

Ces hormones jouent un rôle actif dans les processus métaboliques du corps. En outre, le pancréas produit un certain nombre d'enzymes qui aident à digérer et assimiler les aliments.

Son travail dépend de la taille et de l'état de la glande. Toute modification de la structure ou d’augmentation de sa taille peut indiquer la présence de la maladie. Cela peut être à la fois une pancréatite et une nécrose des glandes.

Le traitement opportun dans ces cas est extrêmement important, car les maladies du pancréas se développent très rapidement et sans traitement, entraînent le décès du patient.

Parfois, les médecins peuvent manquer le stade initial de la maladie, car dans la plupart des cas, il n’est accompagné d’aucun symptôme. Par conséquent, si le patient ressent une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen, le médecin lui prescrit une échographie du pancréas.

Description du pancréas

Selon l'état normal du pancréas, le pancréas a les dimensions suivantes: la tête mesure 18-26 centimètres, la queue 16-20 centimètres. L'organe est situé dans la partie supérieure de l'abdomen, derrière l'estomac, près de la vésicule biliaire.

Le pancréas étant situé derrière d'autres organes, il est impossible de détecter un changement dans sa structure et de déterminer rapidement qu'il est agrandi par la palpation. Dans de tels cas, une échographie ou une IRM de l'organe est requise.

Avec ces types de diagnostics, un spécialiste est en mesure de déterminer la taille du pancréas, la présence de tumeurs, telles que des kystes, et la présence de foyers d’inflammation pouvant affecter à la fois l’adhérence et la tête.

Pour poser un diagnostic, il est également nécessaire de consulter un gastro-entérologue, qui se base sur les images et les résultats d'autres tests pour déterminer le type de maladie.

Le développement de la pancréatite est la cause la plus probable de douleur dans le pancréas. Chez les patients atteints de pancréatite, une échographie montre que la taille de l'organe change, la queue et la tête du pancréas peuvent être agrandies.

De plus, l'augmentation totale de la glande n'est pas aussi dangereuse pour la vie humaine que son augmentation locale, c'est-à-dire si c'est la queue ou la tête qui est élargie.

La pancréatite est difficile à détecter en période de maladie aiguë. En cas de douleur intense, la taille du pancréas est normale et n'augmente pas. Avant de diagnostiquer un organe, il est nécessaire d’attendre au moins 6 à 7 heures après une attaque, puis de déterminer dans quel état se trouve la queue et l’organe lui-même, qu’il soit agrandi ou non.

Dans le diagnostic, le médecin ne doit pas oublier même un changement mineur si le pancréas est élargi. Cela peut indiquer à la fois une pancréatite et le développement de l'oncologie.

Avec le développement du cancer, il y a une augmentation locale de la queue ou de la tête de l'organe. La pancréatite se caractérise par une augmentation de tout le corps, ainsi que par une violation de son homogénéité et de ses limites.

Causes de la maladie

Les experts identifient plusieurs causes majeures de maladies du pancréas. Parmi eux, on distingue un facteur héréditaire, une violation de la structure des tissus d'un organe, ainsi que des maladies inopportunément identifiées ou sous-traitées. Ces causes peuvent, à la fois en combinaison et séparément, provoquer des maladies de l'organe.

Le principal symptôme de la pancréatite est une augmentation locale du pancréas, par exemple de la queue. Les raisons peuvent être les suivantes:

  1. la présence de pierre qui se trouve dans le conduit supplémentaire;
  2. adénome d'organe avec kystes situés sur elle;
  3. pseudokyste pancréatique;
  4. abcès purulents dans la queue du pancréas;
  5. tumeurs malignes sur l'organe;
  6. la duodénite ulcère duodénal;
  7. néoplasmes sur la petite papille duodénale.

Les signes du processus inflammatoire du pancréas

Chaque personne a une maladie pancréatique survenant individuellement, en fonction de la gravité de la maladie et de la tolérance individuelle, ainsi que de la localisation de l'inflammation, qu'il s'agisse du corps, de la tête ou de la queue.

Le principal signe d'inflammation du pancréas est une douleur intense, qui coupe et tire la nature. Ces douleurs peuvent être de longue durée et ne sont pas associées aux repas. En fonction de la gravité de la maladie, les douleurs dans la région pancréatique s'intensifient.

La douleur survient dans la région du cœur, ainsi que des omoplates. Très souvent, la douleur peut être si intense qu’une personne subit un choc douloureux. En pratique médicale, il existe des cas connus de décès, dont la cause était une douleur intense.

Les signes secondaires de la maladie pancréatique sont des nausées, des vomissements et des selles instables. Il est également caractéristique que la queue du pancréas augmente, ce qui est déterminé par un diagnostic par ultrasons.

Les signes de ceci peuvent être des changements de couleur de peau. Il devient jaunâtre et la peau des doigts prend une teinte bleu pâle.

Méthodes de traitement des processus inflammatoires du pancréas

Avant de procéder au traitement et à l'élimination de l'inflammation de l'organe, il est nécessaire de consulter plusieurs spécialistes pour éliminer la présence de maladies associées.

Avant de consulter son médecin, le patient doit exclure du régime les aliments gras, frits et fumés et ne pas boire d'alcool. Aussi, vous ne pouvez pas réchauffer le pancréas.

Le plus souvent, le traitement du pancréas consistera en des mesures complexes: passer à un régime alimentaire, à la physiothérapie et, en cas de maladie modérée, à la prise de médicaments.

La possibilité d'une intervention chirurgicale est envisagée pour chaque patient individuellement. En fonction de la gravité de la maladie, l'intervention chirurgicale sur le pancréas n'est effectuée qu'en dernier recours.

Inflammation du pancréas chez les enfants

Selon les statistiques médicales, le nombre d'enfants atteints de maladies du pancréas augmente chaque année.

La raison en est peut-être:

  1. mauvaise nutrition,
  2. prédisposition génétique
  3. ou empoisonnement du corps.

Le corps des enfants réagit plus vivement à divers irritants.

Identifier la maladie chez les enfants à un stade précoce peut être problématique. Cela peut entraîner un diagnostic incorrect et la prescription d'un traitement inefficace.

Les principales maladies du pancréas chez les enfants sont la pancréatite réactive et chronique, moins fréquente la pancréatite aiguë.

Aide aux maladies du pancréas

En cas de douleur dans la région de l’organe, il est recommandé d’abandonner complètement la nourriture pendant une journée et de prendre une boisson alcaline abondante. Il peut s'agir d'eau minérale sans gaz. De la glace ou un coussin chauffant à l’eau froide doit être appliqué sur le nombril. Cela aidera à réduire la douleur.

Si la douleur ne diminue pas, vous pouvez prendre 1-2 comprimés non-shpy. Il soulage les crampes et aide à réduire la douleur. Il n'est pas recommandé de prendre d'autres médicaments et médicaments pour la pancréatite sans ordonnance.

Même après que la douleur ait diminué, il est nécessaire de consulter un médecin. Si la douleur est grave, appelez une ambulance. En aucun cas, vous ne devez prendre aucun médicament sans ordonnance d'un médecin.

Nous rappelons aux médecins que la douleur ne vient pas d'eux-mêmes, ils ont toujours une raison. Cela peut être le premier symptôme d'une maladie grave, parfois même d'un cancer. Le diagnostic et le traitement tardifs de la maladie peuvent conduire à l'ablation complète de l'organe.