Le diabète

Traitement de l'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux

L'artériosclérose est une maladie qui se manifeste par le remplacement des capacités trophiques et la contraction de la paroi vasculaire de type musculaire par du tissu conjonctif. En même temps, la propriété principale des vaisseaux, l’élasticité, est perdue, ce qui se traduit par une détérioration de l’approvisionnement en sang de la région où se trouve la veine ou l’artère touchée.

L'athérosclérose, également appelée métabolique, est une forme particulière d'artériosclérose. La cause de cette affection est le dysfonctionnement du métabolisme des graisses dans le corps, qui entraîne leur fuite à travers la membrane basale et l’endothélium vasculaire.

L'athérosclérose cérébrale la plus dangereuse est le développement du processus pathologique dans les principales artères qui alimentent le cerveau. Si un organe central est affecté, les conséquences peuvent être très graves et le traitement et la prévention de l’état pathologique devraient devenir une priorité pour le patient.

Les causes principales et le mécanisme de développement

De nombreuses raisons contribuent à l'apparition et au développement de la maladie.

Le mécanisme de départ de la maladie est une violation du métabolisme des lipides.

Le développement de l'athérosclérose cérébrale est dû au manque d'oxydation des lipides, à un déséquilibre de leurs formes de transport et à une consommation immense.

Les principales raisons de cette condition incluent:

  1. Consommation excessive de graisse animale. Les matières grasses présentes dans le beurre, les œufs, la viande et les produits laitiers sont des sources d’énergie et d’eau endogènes indispensables pour le corps. Le cholestérol participe également à la synthèse des hormones, stabilise les membranes cellulaires et est un cofacteur dans de nombreuses transformations biochimiques. Mais les systèmes enzymatiques du corps ont des limites, outre le fait que de nombreuses personnes souffrent de maladies de la vésicule biliaire ou du pancréas, qui participent directement à la dégradation des graisses.
  2. Maladie du foie. Les principaux processus synthétiques dans le corps se produisent ici, c'est le plus grand organe du corps humain avec une chaleur appropriée et une excellente circulation sanguine. Lorsque les hépatocytes (unités fonctionnelles du foie) sont endommagés, il se produit ce qui suit: les réactions d'oxydation des graisses sont perturbées, elles sont transférées dans la circulation sanguine libre et l'équilibre des lipoprotéines de haute et de basse densité est perturbé. C'est pourquoi le cholestérol est retenu dans les cellules de la paroi vasculaire et peut y rester pour toujours . En outre, la cirrhose et d’autres maladies du foie sont souvent à l’origine de l’hypertension.
  3. L'hypodynamie. Avec un style de vie sédentaire, la fréquence et la force de la contraction du cœur diminuent, la circulation coronaire se détériore et le débit sanguin ralentit. Plus le sang circule lentement dans les zones les plus éloignées du centre des réseaux vasculaires, plus le risque d'athérosclérose est élevé, car le sang ne va pas éliminer l'infiltration de la surface cellulaire.
  4. Le tabagisme Un apport régulier de nicotine dans le sang provoque le spasme des vaisseaux, puis se détend, et donc après chaque respiration, les composants bioactifs de la fumée de cigarette. Par conséquent, le mur commence à perdre ses propriétés tout seul et, une fois que les métabolites lipidiques résiduels ont été inclus dans le processus, un vaisseau athéroscléreux apparaîtra bientôt.

En outre, les causes du développement de la maladie peuvent être le diabète et les pathologies congénitales du métabolisme des glucides. Les violations massives du métabolisme des saccharides entraînent un développement accéléré de l'athérosclérose.

Le diabète sucré est l’une des causes les plus courantes de troubles du métabolisme lipidique et d’apparition de l’athérosclérose.

Principales étapes de la maladie

Le processus est caractérisé par une mise en scène claire.

Le traitement et le pronostic de la maladie dépendent du stade de la lésion du vaisseau.

La classification moderne est basée sur les changements pathologiques dans le mur.

Cela ressemble à ceci:

  • Dans le contexte de la circulation des graisses et de l'augmentation de la perméabilité des vaisseaux, les cellules sont «remplies» de lipides et renaissent en cellules de mousse de grande taille et de graisse, également appelées cellules xantome. La graisse à l'intérieur subit des changements et se transforme en détritus de protéines. Une telle cellule ne peut plus remplir pleinement son rôle, mais les changements ne se remarquent que sous un microscope et la zone touchée est maigre. À ce stade, le pronostic est positif et vous pouvez vous en tirer avec un régime alimentaire et de l'exercice. Cependant, l'athérosclérose au stade initial est observée même chez les enfants de 15 ans.
  • Si des taches graisseuses caractéristiques et des stries apparaissent sur le vaisseau, le diagnostic est «athérosclérose du premier stade». Cette condition n'est pas critique, mais le patient peut se plaindre d'insomnie, d'irritabilité et d'hypertension.
  • La fibrine et les plaquettes collent aux dépôts graisseux, une plaque graisseuse apparaît. Les modifications vasculaires progressives au cours du deuxième stade de l’athérosclérose consistent en des complications au site de la plaque formée - leur destruction, une inflammation autour du périmètre ou même de petits ulcères. Le traitement médicamenteux est indiqué à ce stade.
  • L’arrivée de la dernière étape sera marquée par l’introduction de sels de calcium dans l’épaisseur de la plaque et leur pétrification ultérieure. En même temps, il y a une sténose du vaisseau (une réduction significative de sa lumière) et des troubles circulatoires de l'organe cible.

L'athérosclérose cérébrale est l'une des formes les plus dangereuses. Cela signifie que le processus pathologique se développe dans les vaisseaux cérébraux. Tout vaisseau pré-cérébral soumis à cette maladie multiplie les risques d'accident vasculaire cérébral ischémique et d'incapacité ultérieure. Une des caractéristiques de ce type de maladie s'appelle l'absence de douleur du processus et le patient peut même ne pas être au courant du problème.

Pour connaître la présence du processus athéroscléreux et prescrire un traitement à temps, il faut connaître les principaux symptômes de l’athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux.

Symptômes caractéristiques de la maladie

Si une plaque d'athérosclérose se forme dans le bassin des artères carotides et vertébrales qui alimentent le cerveau, sa croissance commence et augmente.

Il se développe jusqu'à ce qu'il ferme la circulation sanguine ou ne forme pas de thrombus, qui peut se rompre avec le temps.

En cas de suspicion d'évolution de la maladie, le patient est obligé de surveiller son état psycho-émotionnel au cours des derniers mois.

Très souvent, la progression de la maladie s'accompagne de l'apparition des symptômes et anomalies suivants dans l'état du corps humain:

  1. Problèmes de mémoire - un signe d'altération de la circulation cérébrale. Si le patient se plaint de troubles de la mémoire à court terme, il doit être envoyé pour des analyses avec suspicion de processus athérosclérotique. Souvent, l'incapacité de se souvenir de ce qui s'est passé il y a quelques minutes à peine, fait que ce phénomène ne soit pas une distraction, mais un symptôme.
  2. Une plainte fréquente est la fatigue, associée à une violation de la motricité fine. Somnolence possible, lourdeur dans les membres, tremblements. Cela est particulièrement visible lorsque les opérations habituelles dans la maison ou dans la cuisine commencent à prendre beaucoup plus de temps qu’avant.
  3. L'insomnie et l'irritabilité qui s'ensuit indiquent une multitude de maladies, mais si vous devenez anxieux et inquiet il n'y a pas si longtemps, alors que vous n'avez jamais eu de problèmes de sommeil, faites-vous confiance.
  4. Les formes lancées sont caractérisées par de formidables symptômes - détérioration de la vision et de l’ouïe, distorsion de la perception gustative, fonction motrice, attaques ischémiques.

Une complication dangereuse est l’accident vasculaire cérébral, résultat courant de la maladie. La mort ne découle pas de l'artériosclérose métabolique elle-même, mais des dommages ischémiques ou hémorragiques affectant des structures cérébrales importantes ou de la thrombose.

Une cause fréquente de décès chez les patients est l'infarctus du myocarde en raison d'un processus similaire dans les artères coronaires.

Méthodes de diagnostic de base

L'efficacité du traitement dépend du bon diagnostic.

À cette fin, un certain nombre d'examens sont prescrits - un test sanguin biochimique pour le profil lipidique (lipoprotéines de haute et basse densité, cholestérol libre et lié, chylomicrons, triglycérides libres), ainsi que des marqueurs immunitaires de l'athérosclérose.

Le diagnostic de la maladie implique des recherches sur le matériel.

La recherche sur les appareils comprend les éléments suivants:

  • Échographie avec effet Doppler (pendant que le spécialiste évalue la vitesse du flux sanguin dans diverses zones du cerveau et des artères précérébrales, détecte la localisation de la plaque);
  • EEG pour vérifier l'activité électrique du cerveau, ce qui indique l'utilité des processus de pensée et l'intégrité des fonctions de base du cortex.

Si nécessaire, il est absolument précis de détecter un vaisseau sténotique, des méthodes de contraste invasives sont utilisées:

  1. IRM utilisant une substance à haute résonance.
  2. TDM avec contraste angiographique.

Dans ces dernières méthodes, tous les vaisseaux seront mis en évidence et clairement visualisés dans l'image résultante, ce qui peut être nécessaire pour une intervention chirurgicale.

Le déchiffrement des données numériques doit être confié à un spécialiste expérimenté, car elles sont très spécifiques.

Traitement de l'athérosclérose cérébrale

La prévention de l'athérosclérose consiste en un régime alimentaire strict comprenant une consommation réduite de graisses animales, une activité physique accrue, une exposition accrue du patient à l'air et à la marche, en évitant le stress du corps, en cessant de fumer, en consommant des doses thérapeutiques d'alcool pour nettoyer et élargir la lumière des vaisseaux.

Les médecins utilisent un large éventail de médicaments pour traiter une maladie.

A chaque stade de la maladie, un ajustement de la posologie et une thérapie de remplacement sont nécessaires.

En général, l'arsenal de drogues ressemble à ceci:

  • Inhibiteurs d'absorption du cholestérol. Dans ce cas, la consommation de graisse dans le corps diminue, ce qui entraîne une diminution de ses effets athérogènes. Mais le cholestérol qui est entré dans le corps subit un traitement lent, il n’est donc pas nécessaire d’attendre un effet rapide. Les médicaments sont utilisés aux premiers stades en association avec une thérapie par le régime. L'outil principal - la cholestyramine.
  • Inhibiteurs de la synthèse et du transfert du cholestérol. Ces médicaments inhibent les processus métaboliques impliqués dans le transport des graisses endogènes des aliments dans le tractus gastro-intestinal, ce qui ralentit le développement de l'athérosclérose. Ceux-ci incluent la simvastatine, le zokor, la lovastatine, l'atorvastatine.

En outre, des médicaments stimulant l’excrétion du cholestérol par le corps sont utilisés.

En aidant les systèmes enzymatiques, les médicaments de ce groupe (par exemple, Esentiale) métabolisent les graisses beaucoup plus rapidement.

Autres traitements

Généralement, on entend réduire le contenu en triglycérides dans le sang. Le cholestérol n'est pas la seule graisse athérogène.

La progression de la maladie est accélérée par les triglycérides ordinaires.

Le fénofibrate et l'acide nicotinique (vitamine PP) contribuent à faire baisser leurs niveaux dans le bassin à libre circulation.

De plus, les moyens suivants peuvent être appliqués:

  1. Antioxydants d'action directe et indirecte. Ces médicaments bon marché sont plus utilisés pour le contrôle général et la prophylaxie que pour le traitement d'un état hyperlipidémique, mais leur rôle ne peut être sous-estimé. Le tocophérol (vitamine E) et l'acide ascorbique (vitamine C) aident à réduire les processus oxydatifs dans la paroi touchée et font partie intégrante de la thérapie complexe en association avec d'autres groupes. La méthionine et l'acide glutamique sont également utilisés.
  2. Angioprotecteurs. Ces médicaments modernes trouvent leur utilisation dans tous les changements dystrophiques des vaisseaux sanguins et les affections connexes. Ils renforcent la résistance naturelle de la paroi vasculaire aux dommages, restituent la fonction régénératrice et produisent un effet tonique. Ceux-ci incluent Parmidin (Prodektin, Anginin), Etamzilat (Ditsinon), Quercétine (Flavin, Quertin).
  3. Antihypertenseurs. La thérapie de soutien tout au long du traitement de l'athérosclérose cérébrale sont des agents abaissant la pression artérielle. En raison de la perte d'élasticité, la pression intracrânienne augmente, entraînant une aggravation des symptômes et, dans ce cas, une douleur due à des lésions des membranes du cerveau. Ensuite, le médecin peut prescrire du furosémide pour réduire le BCC, des inhibiteurs de l'ECA sous forme de captopril et de lisinopril, des bêta-bloquants aténolol et métoprolol.

Des agents supplémentaires utilisés pendant le traitement sont des anticoagulants.

Une complication fréquente de l'athérosclérose est la formation d'un caillot sanguin au site de la plaque et son décollement ultérieur, ce qui conduit à une embolie avec des lésions organiques.

Pour éviter cela, prescrire un moyen de réduire l'activité de la thrombine et la formation de prothrombine. Ce sont l'héparine, l'hirudine, le dikumarin, la warfarine, le pélentan et leurs homologues étrangers.

Un expert dans la vidéo de cet article vous parlera de l’athérosclérose cérébrale.