Le diabète

Contours irréguliers du pancréas en échographie: de quoi s'agit-il?

Souvent, après avoir subi un diagnostic échographique des organes abdominaux, les patients entendent conclure que les contours du pancréas sont flous, irréguliers et que l’échogénicité est accrue.

Cette conclusion n'indique pas toujours une pathologie grossière. Dans certains cas, ce signe est transitoire et après un certain temps.

Mais il est impossible d'ignorer un tel état.

Toute condition suspecte nécessite une étude et un diagnostic détaillés, y compris la conclusion que les contours du pancréas sont inégaux et flous.

Le diagnostic par ultrasons est la méthode de recherche et de diagnostic de nombreux organes, voire de systèmes, la plus répandue et la plus utilisée.

Cette opportunité est due au phénomène d'échogénicité. Il représente la capacité des organes à réfléchir les ultrasons dirigés par le capteur.

Tout corps est caractérisé par une certaine densité et structure. La structure du corps peut être homogène et hétérogène. Échogène uniforme est un élément de structure homogène.

L'hyperchogénicité peut signifier une augmentation de la densité de l'organe étudié. Si le contour irrégulier du bord pancréatique apparaît à l'échographie, il confirme souvent les modifications fibreuses de l'organe.

Quand se produit un changement d'organe similaire?

Normalement, le pancréas et le parenchyme de l'organe lui-même sont clairement visualisés en échographie.

Mais dans certaines circonstances et certaines maladies, une zone ondulée, un angle festonné et d’autres modifications de l’échogénicité peuvent être visualisées.

Les changements peuvent être locaux ou diffus.

C’est un critère de diagnostic important pour déterminer la prévalence du processus.

Un processus diffus se produit lorsque les pathologies suivantes:

  1. Puffiness ou anasarca. Les oedèmes des organes internes surviennent lorsqu'ils sont directement affectés ou s'ils sont secondaires en cas de pathologie d'un autre organe. Un œdème primaire survient dans le cas d'une pancréatite. Dans ce cas, le gonflement est une indication pour le début immédiat du traitement. Anasarka est un gonflement de tous les organes et tissus du corps, y compris le pancréas. Cette condition se développe en raison de dommages graves au système cardiovasculaire ou au filtre rénal.
  2. Autolyse ou nécrose du tissu pancréatique. C'est une pathologie chirurgicale extrêmement sévère, conséquence d'une pancréatite aiguë. Dans ce cas, toutes les cellules actives fonctionnelles de l'organe meurent et le pancréas ne se différencie pas clairement. L'autolyse s'accompagne de la libération dans la circulation sanguine d'un grand nombre d'enzymes. Dans l'analyse du sang, le médecin note l'augmentation de l'activité enzymatique du sang.
  3. Dégénérescence graisseuse du tissu pancréatique. Lorsque cela se produit, les cellules actives sont remplacées par du tissu adipeux inactif. Le processus est chronique et ne s'accompagne pas de symptômes graves.
  4. Le diabète sucré de type 1, malgré son caractère hormonal, a un caractère pathologique. Dans le premier type de maladie, la mort de l'îlot de Langerhans a une diffusion diffuse dans tout l'organe, ce qui est perceptible dans l'étude par ultrasons.
  5. Tumeur d'organe ou lésion métastatique. Pour exclure le cancer, un certain nombre d’autres études devraient être menées, telles que l’IRM, la tomodensitométrie et la biopsie.
  6. Lésion polykystique ou kystes à organes multiples. De tels foyers pathologiques ont une apparence nette et une bordure lisse, des phénomènes caractéristiques d'une maladie telle que la fibrose kystique.

De plus, l'apparition d'un processus diffus est observée dans la fibrose organique. Cette maladie se caractérise non seulement par une échogénicité élevée, mais également par une diminution de l'organe lui-même.

Qu'est-ce que l'hyperéchogénicité locale?

L'hyperéchogénicité locale est une section du pancréas qui présente une densité acoustique élevée.

Ce phénomène se produit dans plusieurs cas.

Le plus caractéristique est l'apparition d'une hyperéchogénicité locale dans la formation d'un seul kyste, en tant que manifestation de l'inflammation de la glande dans l'histoire.

De plus, ce résultat de l'étude est obtenu dans l'identification du corps:

  • calcification, site de pétrification, provoqué par la chronisation de la pathologie;
  • la zone d'accumulation de tissu adipeux;
  • noeud fibreux formé en raison de la guérison du tissu nécrotique;
  • pancréolithiase ou formation de calculs dans l'organe;
  • cancer du pancréas, a une surface bosselée;
  • métastases secondaires en oncologie, sont plus souvent floues au cours de l'imagerie;
  • abcès dans le processus purulent infectieux d'un autre organe, survient souvent lors d'une septicémie à staphylocoques.

Ce dernier état est très dangereux pour le corps.

Il convient de rappeler que la conclusion d'un spécialiste en échographie ne constitue pas un diagnostic et nécessite une consultation ultérieure du médecin. Ces anomalies comprennent des modifications de forme, une surface supplémentaire, un doublement du corps. Le paramètre le plus important est la préservation de l'activité exocrine et endocrinienne de l'organe.

Entre autres choses, il existe des anomalies congénitales du corps qui ne présentent aucun danger pour la vie du patient.

Se préparer à une échographie et à quoi ressemble un pancréas en bonne santé

Pour étudier et évaluer les modifications diffuses du pancréas, des analyses sont rassemblées conformément à toutes les recommandations internationales. La conclusion correcte est la tâche immédiate du sonologue et la nomination du traitement du médecin traitant.

Cependant, une préparation inappropriée du patient peut entraîner une décision de diagnostic et un traitement incorrects.

Tout d'abord, le patient devrait suivre un certain nombre des recommandations suivantes:

  1. 12 heures avant la procédure n'est pas recommandé de manger.
  2. À la veille de l'étude devrait vider les entrailles.
  3. L'échographie est réalisée à jeun et le matin.
  4. Quelques jours avant la procédure, le patient exclut du régime tous les produits qui contribuent à la formation excessive de gaz.
  5. Si le patient a des flatulences, il faut prendre des sorbants.

Avec le dépistage par ultrasons, l'organe est entièrement accessible par inspection. Toutes ses parties sont visuellement accessibles.

La forme du corps ressemble à la lettre de l'alphabet anglais "S".

Une glande en bonne santé a des dimensions normales, même des murs réguliers. Le contour est correct sans aucune anomalie.

La structure de l'organe est dans la plupart des cas homogène, mais certaines taches hyperéchogènes peuvent être présentes.

Examinez également les organes adjacents, notamment le foie, les zones intestinales et les reins.

Souvent, des changements dans ces organes peuvent affecter l’état structurel du pancréas.

Il convient de rappeler que même en présence de signes suspects à l'échographie, il ne faut pas paniquer. Un diagnostic précis nécessite souvent une gamme d'échantillons de laboratoire et d'instruments, allant du simple test sanguin à la biopsie trépanique du tissu glandulaire.

Après la procédure, le sonologue déchiffre pendant une courte période le capteur et donne la formulation aux mains du patient.

Les signes des maladies du pancréas sont discutés dans la vidéo de cet article.