Complications du diabète

Le rôle des hormones pancréatiques dans le corps

Tous les organes et sous-systèmes du corps humain sont interdépendants et leur travail dépend en grande partie du niveau d'hormones.

Certaines de ces substances actives sont synthétisées dans le pancréas et affectent de nombreux processus importants.

En raison de la quantité suffisante d'hormones produites par le corps, les fonctions endocrines et exocrines sont remplies.

Cellules pancréatiques et les substances qu'elles produisent

Le pancréas se compose de deux parties:

  • exocrine ou exocrine;
  • endocrinien.

Les principales directions de fonctionnement du corps:

  • la régulation endocrinienne de l'organisme, due à la synthèse d'un grand nombre de secrets;
  • digestion des aliments due au travail des enzymes.

Le vieillissement du corps contribue au développement de changements physiologiques dans l'organe, ce qui conduit à la modification de la relation établie entre ses composants.

La partie exocrine comprend des lobules de petite taille, formés à partir d'acini du pancréas. Ce sont les principales unités morphofonctionnelles de l'organe.

La structure des acini est représentée par de petits canaux intercalés, ainsi que par des zones actives produisant un grand nombre d'enzymes digestives:

  • la trypsine;
  • la chymotrypsine;
  • la lipase;
  • l'amylase et d'autres.

La partie endocrine est formée d'îlots pancréatiques situés entre les acini. Leur deuxième nom est les îles de Langerhans.

Chacune de ces cellules est responsable de la production de certaines substances actives:

  1. Glucagon - Il est produit par les cellules alpha. Affecte l'augmentation de la glycémie.
  2. L'insuline. Les cellules bêta sont responsables de la synthèse d'une hormone aussi importante. L'insuline aide à utiliser l'excès de glucose et maintient le niveau normal de cet indicateur dans le sang.
  3. Somatostatine. Il est produit par les cellules D. Sa fonction est de coordonner les fonctions de sécrétion externe et interne de la glande.
  4. Peptide intestinal vasoactif - produite par le fonctionnement des cellules D1.
  5. Polypeptide pancréatique. Sa production est sous la responsabilité des cellules PP. Il contrôle le processus de sécrétion de bile et favorise l'échange d'éléments protéiques.
  6. Gastrine et somatolibérineinclus dans certaines cellules de la glande. Ils affectent la qualité du jus de l'estomac, de la pepsine et de l'acide chlorhydrique.
  7. Lipocaïne. Ce secret est produit par les cellules des conduits d'organes.

Le mécanisme de l'action et de la fonction hormonales

Le besoin de l'organisme de produire une quantité normale d'hormones équivaut au besoin en oxygène et en nutriments.

Leurs fonctions principales:

  1. Régénération et croissance cellulaire.
  2. Chacune de ces substances actives influence le métabolisme et la production d'énergie à partir des aliments.
  3. Ajuster le niveau de calcium, de glucose et d'autres oligo-éléments importants contenus dans le corps.

La substance de l'hormone C-peptide est une particule de la molécule d'insuline, au cours de la synthèse de laquelle il pénètre dans le système circulatoire, en se séparant de sa cellule native. Sur la base de la concentration d'une substance dans le sang, le type de diabète sucré, la présence de néoplasmes et de pathologies hépatiques sont diagnostiqués.

Une quantité excessive ou, au contraire, un manque d'hormones conduit au développement de diverses maladies. C'est pourquoi il est important de contrôler la synthèse de telles substances biologiquement actives.

Glucagon

Ce secret occupe la deuxième place en importance parmi les hormones de la glande. Le glucagon désigne des polypeptides de faible poids moléculaire. Il contient 29 acides aminés.

Le niveau de glucagon augmente en cas de stress, de diabète, d'infections, de lésions rénales chroniques et diminue en raison d'une fibrose, d'une pancréatite ou d'une résection du tissu pancréatique.

Le proglucagon, dont l'activité commence sous l'influence d'enzymes protéolytiques, est considéré comme le prédécesseur de cette chose.

Organes qui sont affectés par le glucagon:

  • le foie;
  • coeur
  • muscle strié;
  • tissu adipeux.

Fonctions du glucagon:

  1. Il accélère la dégradation du glycogène dans les cellules constituant le muscle squelettique et les hépatocytes.
  2. Favorise la croissance du sucre sérique.
  3. Effectue l'inhibition de la biosynthèse du glycogène, créant un dépôt de réserve pour les molécules d'ATP et les glucides.
  4. Décompose les acides gras neutres existants en acides gras qui peuvent servir de source d’énergie et se transformer en certains corps cétoniques. Cette fonction est particulièrement importante dans le cas du diabète, puisqu'un manque d'insuline est presque toujours associé à une augmentation de la concentration en glucagon.

Les effets énumérés du polypeptide contribuent à la montée rapide des taux de sucre dans le sang.

L'insuline

Cette hormone est considérée comme la principale substance active produite dans la glande. La production est constante, quel que soit le repas. La biosynthèse de l'insuline est affectée par la concentration en glucose. Ses molécules sont capables de pénétrer librement dans les cellules bêta, subissant une oxydation ultérieure et conduisant à la formation d'une petite quantité d'ATP.

À la suite de ce processus, les cellules sont chargées d'ions positifs en raison de l'énergie libérée, de sorte qu'elles commencent à émettre de l'insuline.

Les facteurs suivants contribuent à la formation de l'hormone:

  1. Hausse de la glycémie.
  2. Consommation de nourriture, qui contient dans sa composition non seulement des hydrates de carbone.
  3. Effet de certains produits chimiques.
  4. Acides aminés.
  5. Augmentation du calcium, du potassium, ainsi que des acides gras.

La diminution de la quantité d'hormone se produit sur le fond:

  • excès de somatostatine;
  • activant les récepteurs alpha-adrénergiques.

Fonctions:

  • réglemente les mécanismes d'échange;
  • active la glycolyse (dégradation du glucose);
  • forme des réserves de glucides;
  • inhibe la synthèse du glucose;
  • active la formation de lipoprotéines, d'acides supérieurs;
  • inhibe la croissance des cétones, qui agissent comme des toxines pour le corps;
  • participe au processus de bioproduction de protéines;
  • empêche les acides gras d'entrer dans le sang, réduisant ainsi le risque d'athérosclérose.

Vidéo sur les fonctions de l'insuline dans le corps:

Somatostatine

Les substances sont des hormones du système hypothalamo-hypophysaire et, selon les particularités de leur structure, appartiennent à des polypeptides.

Leurs tâches principales:

  1. Inhibition de la bioproduction libérant des hormones de l'hypothalamus, ce qui entraîne une diminution de la synthèse de la thyrotropine. Ce processus améliore le fonctionnement de la thyroïde et des glandes reproductrices, normalise le métabolisme.
  2. Réduit l'effet sur les enzymes.
  3. Il ralentit la production d'un certain nombre de produits chimiques, notamment l'insuline, le glucagon, la sérotonine, la gastrine et certains autres.
  4. Supprime la circulation sanguine dans l'espace situé derrière le péritoine.
  5. Réduit le contenu en glucagon.

Polypepdid

Le secret consiste en 36 acides aminés. La sécrétion de l'hormone est produite par des cellules occupant une place dans le pancréas dans la région de la tête ainsi que dans les régions endocrines.

Fonctions:

  1. Ralentit à l'extérieur fonction en raison de concentrations plus faibles de trypsine, ainsi que de certaines enzymes contenues dans le duodénum.
  2. Affecte le niveau et les caractéristiques structurelles du glycogène produit dans les cellules du foie.
  3. Détend les muscles de la vésicule biliaire.

L'augmentation du niveau de l'hormone se produit sous l'influence de facteurs tels que:

  • jeûne prolongé;
  • aliments enrichis en protéines;
  • activité physique;
  • l'hypoglycémie;
  • hormones du système digestif.

L'abaissement du niveau se produit en raison de l'introduction de glucose ou sur le fond de la somatostatine.

Gastrine

Cette substance fait référence non seulement au pancréas, mais également à l'estomac. Sous son contrôle, toutes les substances actives impliquées dans la digestion. Les écarts de production par rapport à la norme aggravent les dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal.

Variétés:

  1. Big gastrin - a 4 acides aminés à sa disposition.
  2. Micro - composé de 14 acides aminés.
  3. Petit - 17 acides aminés sont présents dans son ensemble.

Types de tests hormonaux

Divers tests sont effectués pour déterminer le niveau d'hormones:

  1. Couples de diagnostic. Des analyses de sang sont effectuées non seulement pour identifier les substances actives produites dans les organes, mais également pour clarifier les indices des hormones hypophysaires.
  2. Tests de stimulation impliquant l'introduction de substances conduisant à la revitalisation des tissus affectés. Le manque de croissance de l'hormone signifie le développement de dommages à l'organisme lui-même.
  3. Tests suppressifs consistant en l'introduction dans les bloqueurs sanguins de l'activité des glandes. Les modifications du niveau de l'hormone seront indiquées par des déviations dans le travail de la glande par rapport au fond de la manipulation.
  4. La biochimie, qui permet de déterminer les niveaux de nombreux indicateurs, notamment le calcium, le potassium et le fer.
  5. Test sanguin pour les enzymes.

En plus des tests ci-dessus, le patient peut se voir attribuer des examens supplémentaires vous permettant de poser le diagnostic correct (échographie, laparotomie, etc.).

Loading...