Diagnostics

Comment remarquer les premiers signes de diabète?

Le diabète sucré est une maladie courante. La raison de son développement est généralement considérée comme le mauvais mode de vie, auquel la plupart des gens modernes adhèrent. Le nombre de patients ayant déjà identifié cette pathologie augmente rapidement.

Malgré cela, seuls quelques-uns sont conscients des manifestations de la maladie et consultent un médecin au tout début de son développement.

La majorité des gens ignorent les premiers signes, augmentant le risque de complications graves du diabète. La capacité de reconnaître les symptômes pathologiques précoces et la mise en œuvre de mesures thérapeutiques appropriées aident à prévenir leur apparition.

Classification des maladies

La pathologie se manifeste par un déficit en insuline et une augmentation de la glycémie. Ces déviations mènent à la perturbation de nombreux processus se produisant dans le corps.

Selon les caractéristiques de l'occurrence, la gravité des symptômes et l'évolution de la maladie sont divisés en 2 types:

  1. Le premier Le deuxième nom pour ce type est diabète insulinodépendant. Elle se caractérise par une carence en insuline, qui contribue à la croissance du glucose (hyperglycémie). Le type 1 est souvent dû aux dommages auto-immuns d'un organe tel que le pancréas.
  2. La seconde La maladie se caractérise par un niveau suffisant d'insuline qui, avec la progression du diabète, cesse d'être perçue par les cellules du corps. En conséquence, l'index glycémique augmente.

Classification supplémentaire de la maladie:

  • diabète gestationnel (détecté pendant la période de procréation);
  • diabète, agissant en tant que symptôme de toute pathologie.

La forme gestationnelle de la maladie est éliminée dans la grande majorité des cas après l'accouchement. Chez certains patients, la pathologie devient chronique et ne nécessite pas l'utilisation de mesures thérapeutiques régulières.

Premiers signes

Malgré le fait que les causes des types de diabète diffèrent les unes des autres, leurs principales manifestations sont les mêmes. Ils sont associés aux effets négatifs d'une glycémie élevée. Les types de maladie varient en gravité et en vitesse d'apparition.

Diabète de type 1

Le type insulino-dépendant de la maladie survient principalement chez les personnes jeunes et affecte des patients génétiquement prédisposés. Ses manifestations peuvent être observées chez les enfants.

La maladie commence par les symptômes suivants:

  1. Augmentation de l'appétit. Une caractéristique distinctive est la présence de besoin de nourriture avec l’absence simultanée de gain de poids ou de perte de poids. Ceci s'explique par l'apparition d'un déficit énergétique dans les cellules, apparu à la suite d'une diminution de l'absorption du glucose.
  2. L'augmentation du nombre de mictions nocturnes et, par conséquent, l'augmentation de la diurèse totale. L'apparition de ce symptôme est causée par une augmentation du niveau de pression osmotique due à une filtration accrue du glucose.
  3. Soif illimitée. Une personne qui n'est pas au courant de l'évolution du diabète peut boire 5 litres de liquide par jour. Le symptôme a plusieurs causes. Le premier est la nécessité de compenser le manque de liquide dans le corps causé par la polyurie, et le second est associé à la stimulation des récepteurs osmotiques situés dans l'hypothalamus.
  4. Acétonémie. Cette affection se caractérise par l'apparition d'acétone par la bouche et de pommes pourries dans l'urine. Les résultats de la recherche montrent la présence de corps cétoniques ayant un effet toxique sur le corps. Leur apparence peut provoquer des vomissements, des nausées ou des douleurs abdominales.
  5. Le développement du coma en raison de la progression de l'acidocétose.
  6. Faiblesse Il est associé à des anomalies pathologiques dans les processus métaboliques, au manque d'énergie et à l'accumulation de toxines.
  7. Vision en baisse. Ce symptôme se manifeste par le flou des objets visibles, l'apparition de rougeurs et de coupures conjonctivales.
  8. Démangeaisons sur la peau.
  9. La formation de petites érosions sur la surface de la peau, les muqueuses. De tels défauts guérissent souvent longtemps.
  10. Alopécie - perte de cheveux.

Les personnes atteintes de diabète de type 1 remarquent une détérioration soudaine. Les symptômes de la maladie sont aigus, une acidocétose se développe, provoquant le coma. Le diagnostic de la maladie est le plus souvent réalisé au moment de sa progression, car les patients n’ont pas toujours le temps de consulter un médecin.

Diabète de type 2

Le second type concerne, en règle générale, les personnes qui ont déjà atteint l'âge de maturité. Ces patients font de l'embonpoint.

Le mécanisme de la maladie repose sur le débordement de cellules en graisse, ce qui augmente leur taille.

Sous l'influence d'une défaillance du processus de lipose, la qualité et le nombre de récepteurs cellulaires changent, entraînant une résistance à l'insuline et la fin de l'absorption du glucose dans l'organisme.

Les premières manifestations:

  • la polydipsie;
  • le besoin de consommer beaucoup de liquide tout au long de la journée (jusqu'à 5 litres);
  • polyurie, particulièrement prononcée la nuit;
  • gain de poids;
  • augmentation de l'appétit;
  • faiblesse
  • apparition rapide de fatigue;
  • démangeaisons ressenties à la surface de la peau;
  • douleur au moment de marcher;
  • baisse de la température corporelle dans les membres causée par des lésions vasculaires;
  • le développement de la furonculose, la candidose cutanée;
  • plaies non cicatrisantes à long terme;
  • maladie parodontale, rechutes fréquentes de stomatite;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • infection des voies urinaires.

Les premiers stades de la maladie se caractérisent par une augmentation compensatoire de la production d'hormones et, déjà en cours de progression du diabète, cette réserve s'assèche, provoquant le développement d'un déficit en insuline.

C'est pourquoi les premiers symptômes de la pathologie sont souvent considérés par les patients comme des modifications liées à l'âge. Ignorer les signes d'un processus pathologique qui commence dans l'organisme entraîne une demande tardive d'aide médicale. Le plus souvent, la maladie progresse lentement et est détectée lors d'un examen préventif programmé.

Symptômes spécifiques

La maladie se manifeste non seulement par les symptômes ci-dessus, mais également par certains signes spécifiques.

Ceux-ci comprennent:

  • inflammation des organes de reproduction chez l'homme provoquée par une envie constante d'uriner;
  • douleurs dans les jambes et les bras;
  • mauvaise cicatrisation des écorchures et des plaies;
  • réduction de la sensibilité à la douleur;
  • affaiblissement de l'immunité;
  • gain ou perte de poids;
  • l'apparition de xanthomes sur le corps;
  • pousse intensive des poils sur tout le corps ou chute des poils sur les jambes;
  • l'hyperexcitabilité;
  • l'apparition d'épisodes de nausée et de vomissements déraisonnables;
  • l'insomnie;
  • douleur dans le coeur ou la tête.

Une forte détérioration de la santé ne doit pas non plus être négligée. Cela peut également être un signe indirect du début du développement de toute maladie, y compris le diabète.

Matériel vidéo sur les symptômes de la maladie du sucre:

Chez les enfants

La maladie est le plus souvent déterminée chez les patients jeunes après l’apparition de complications dangereuses - acidocétose et coma. Les enfants ont souvent un syndrome de vomissement, dans lequel des épisodes de cétose se produisent régulièrement.

Les patients prédisposés au syndrome acétonémique sont généralement sensibles à cette affection. Son exacerbation peut provoquer le SRAS, des infections. Le syndrome disparaît souvent à mesure que l'enfant grandit.

S'il apparaît chez les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an et continue à se manifester pendant plus de 7 ans, il est nécessaire de consulter un endocrinologue et, si nécessaire, de contrôler le taux de glucose sanguin dans le sang.

Les premières manifestations:

  • perte de poids importante;
  • polyurie;
  • polydipsie.

Le développement de l'acidocétose s'accompagne de symptômes tels que:

  • douleur dans l'abdomen;
  • nausée ou vomissement;
  • peau sèche;
  • respiration rapide;
  • des vertiges;
  • la présence d'acétone (dans l'urine, le vomi);
  • état inconscient.

Détection des signes énumérés devrait motiver à la visite la plus rapide de l'expert. Cela est dû à la progression rapide de la maladie chez les enfants et au développement rapide des complications.

Vidéo du Dr Komarovsky sur la maladie chez les enfants:

Chez les hommes

Le diabète se caractérise par une altération de l'innervation et de l'irrigation sanguine des organes reproducteurs, ce qui entraîne des modifications de la sphère sexuelle chez l'homme.

Principaux symptômes:

  • chute de la libido;
  • violation et instabilité de l'érection;
  • infertilité causée par une diminution de la motilité et du nombre de formes actives de spermatozoïdes.

Une augmentation de la concentration en glucose provoque souvent des démangeaisons dans la région génitale.

Chez les femmes

Le développement du diabète a un effet négatif sur les fonctions de reproduction chez les femmes.

Les principales manifestations de telles violations sont:

  • diminution de l'intérêt sexuel;
  • apparition irrégulière de la menstruation régulière;
  • le développement de la candidose dans le vagin;
  • sécheresse et démangeaisons à la surface des organes génitaux muqueux;
  • infertilité

En cas de conception réussie, le diabète devient souvent la cause de fausses couches récurrentes chez l'enfant ou entraîne de nombreuses complications pendant la grossesse et après l'accouchement. La maladie aggrave non seulement la santé de la future mère, mais augmente également le risque de développer diverses pathologies chez l'enfant.

Un tel effet négatif du diabète explique la nécessité pour chaque future mère de réussir les études pertinentes afin de détecter rapidement une glycémie élevée et une perte de tolérance à cette glycémie.

Vidéo sur le diabète gestationnel pendant la grossesse:

Que faire pour identifier les symptômes du diabète?

La présence de signes de diabète ne constitue pas encore une preuve du développement de la maladie. Une personne qui a remarqué une forte détérioration de son état de santé et des symptômes associés à cette pathologie endocrinienne devrait consulter un médecin. Le spécialiste ordonnera le passage d’examens de diagnostic supplémentaires qui aideront à confirmer ou, au contraire, à réfuter le diagnostic.

Lors de la première consultation, le médecin étudiera l’histoire et les antécédents de la maladie non seulement du patient, mais également de ses proches. En règle générale, lorsque les parents sont malades, leurs enfants sont prédisposés à cette pathologie. En outre, l'examen initial du patient révèle des modifications de la peau, des muqueuses et la présence d'obésité.

Tests de laboratoire requis:

  • détermination de la glycémie;
  • TSH (détection de la tolérance au glucose contenu dans l'organisme);
  • hémoglobine glycosylée (montre le niveau de glycémie pendant 3 mois);
  • détermination de l'acétone dans l'urine, ainsi que d'un indicateur de glucose;
  • une étude du niveau de peptide C (insuline produite).

L’apparence d’écarts entre les indicateurs et la norme indique l’évolution du diabète. Dans de telles situations, il est recommandé aux patients de subir des études instrumentales supplémentaires pour identifier les complications de la maladie. Sur la base des données obtenues, un traitement approprié est prescrit.

Loading...